Média English
4000 signatures recueillies contre le projet de dépotoir de Danford Lake
By Lafortune, Louis, Le Droit, La Région, samedi 2 septembre 2006, p. 9

Face au refus de la municipalité de tenir un référendum, des résidents opposés à la construction d'un mégadépotoir de Danford Lake ont fait circuler une pétition qui a recueilli 4000 noms jusqu'à maintenant.

Parmi ces signataires, 60 des 73 riverains du lac Neil, ou 80 %, sont contre le dépotoir. Ce sont ces résidents qui forment le plus gros des groupes de villégiateurs proches du site d'enfouissement, explique Michèle Borchers, vice-présidente de la Coalition contre le mégadépotoir de Danford.

Le lac Neil, souligne-t-elle, fait partie des nombreux lacs de la région où se trouve le site proposé pour le mégadépotoir.

"Ils peuvent faire tous les sondages ou les pétitions qu'ils désirent. C'est correct", a dit de son côté Joseph Squitti, maire de la municipalité d'Alley et Cawood.

Il a rappelé, hier, que le promoteur du dépotoir a réalisé 22 études qui ont été présentées au ministère de l'Environnement du Québec et que le dossier doit suivre son cours.

"Si les études ne passent pas la rampe, le projet n'ira pas de l'avant. Attendons de voir les études et la population pourra voir de quoi il s'agit."

Les opposants au dépotoir réclament depuis des mois la tenue d'un référendum sur le changement de zonage qu'exige l'installation d'un dépotoir.

Mais le maire estime que cela ne donne rien tant et aussi longtemps que le dossier ne suit pas son cours avec le ministère de l'Environnement et le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE).

"Le maire n'écoute pas la communauté, dit Michèle Borchers. Les gens sont plus que mécontents. Le maire a déjà dit que ce sera une décision de la communauté. Nous avons demandé un référendum une troisième fois, mais ça été refusé."

Le ministère de l'Environnement pourrait rendre une décision dans le dossier cet automne.

Il y aurait ensuite des audiences du BAPE dans les quatre à six mois suivants. "Nous, ce que nous disons au maire, c'est 'Sauvons du temps et de l'argent et tenons un référendum. Les gens sont déjà clairement opposés au projet.'"

Le secteur de Danford Lake compte environ 600 habitants l'été, dont 140 qui sont des résidents permanents.

Le dépotoir, qui aurait une capacité de 250 000 tonnes par année, serait assez grand pour enfouir les déchets de Gatineau et des autres municipalités de l'Outaouais.

llafortune@ledroit.com



<< Retour
  Droit d'auteur © 2006 Coalition contre le mégadépotoir de Danford. Tous droits réservés.